Toutes les marques

Aluminor

Aluminor est une entreprise familiale française créée en 1950, un des plus anciens fabricants de luminaires de bureau et de décoration, encore en activité et avec des lignes de fabrication en France. Dans les années 70, Aluminor comptait jusqu’à 80 salariés et fabriquait plus de 100 000 luminaires par an. Rachetée en 2018, la marque s’est concentrée sur son cœur de métier, la fabrication française, limitant au maximum les importations de luminaires. Ce développement de la fabrication dans les ateliers de Nice est accompagné d’une stratégie RSE (responsabilité sociétale des entreprises) ambitieuse pour limiter les impacts sur l’environnement.

Apilco

Fondée en 1826, la manufacture de porcelaine Apilco est une des plus anciennes de France. Sa porcelaine dure et résistante tient sa qualité de la pierre de Chauvigny qui entre dans le processus de fabrication. La marque spécialisée dans l’hôtellerie et la restauration s’est peu à peu étendue aux particuliers.

Depuis l’origine, le groupe Deshoulières a perpétué la tradition porcelainière à son plus haut niveau de qualité. Aujourd’hui, il distribue deux marques : Deshoulières (Manufacture de Foëcy) et Apilco (Chauvigny) et bénéficie du double label Origine France Garantie et Entreprise du patrimoine vivant.

Arabia Finland

Arabia est une marque finlandaise qui produit des objets en faïence et porcelaine depuis 1873, date d’ouverture du premier site de production au nord d’Helsinki, au lieu-dit Arabia. Cette marque doit son succès à l’innovation technique et à la qualité artistique qui en font une référence du design finlandais. Formes, lignes épurées et motifs modernes du XXè siècle ont fait d’Arabia, aujourd'hui reprise par Fiskars, une signature recherchée par les collectionneurs d’objets des années 50 à 70.

Arcopal

Arcopal, marque historique du groupe Arc International, est née en 1958. C’est le symbole de la vaisselle résistante et durable, l’évocation de la solidité, de la simplicité et des souvenirs d’enfance. Le chouchou des modes et des chineurs. Arcopal doit son nom à la découverte du verre blanc, opaque, l’opale qui marque la première grande révolution industrielle de la verrerie. Testée et approuvée par Archibald, l’éléphant logo de la marque, cette vaisselle conviviale et esthétique réunit tout le monde à table. Privilégier le design de qualité au meilleur coût, c’est la signature Arcopal qui se renouvelle sans cesse. Aujourd’hui encore, la marque symbolise un vintage assumé et porteur d’avenir.

Avon


En 1886, un libraire David Mc Connell concocte un parfum à la rose en cadeau, pour mieux vendre ses livres. Ses parfums ont plus de succès que les livres, il décide donc de fonder la California Perfume Company et offre la possibilité aux femmes de travailler en réseaux, depuis chez elles, en devenant consultantes de la C.P.C.

Le système de marketing et vente directs vient d’être inventé.En 1928, Avon et son logo voient le jour, baptisant une multinationale de distribution cosmétique. Aujourd’hui, Avon compte plus de six millions d’ambassadrices et fait partie des plus grosses compagnies cosmétiques dans le Monde.


Bernardaud


La grande aventure de la manufacture Bernardaud commence en 1863 à Limoges. Innover, moderniser et créer sont très vite les trois piliers d’un savoir-faire porcelainier de haute qualité. L’entreprise acquiert une grande maîtrise technologique avec la presse isostatique qui compacte la pâte de porcelaine sous une pression de dix tonnes aux formes d’un moule en résine. Production et qualité augmentent de concert tandis que la création demeure au cœur du métier en faisant appel à un designer avant-gardiste et en communiquant avec un jingle publicitaire qui marque encore les inconscients. Aujourd’hui, l’entreprise Bernardaud est toujours dépositaire d’un savoir-faire d’exception au service des arts de la Table, des bijoux et des objets décoratifs.


Boulenger


Boulenger est une entreprise d’argenterie et orfèvrerie fondée en 1810 sous le nom de Hautin, par Adolphe Boulenger à Paris. Active jusqu'en 1938, cette société était spécialisée dans les arts de la Table, les couverts, les services à café et thé.
Boulenger a été un des premiers orfèvres parisiens des 19è et 20è siècles, il a été le principal fournisseur de l'argenterie de la Marine Nationale. Spécialisée dans la fabrication d’objets en métal argenté, en vermeil, en argent massif et en émaux cloisonnés, cette grande marque française est connue pour ses pièces d’exception.


Burleigh Pottery

Depuis 1851, cette prestigieuse marque de céramiques fait partie d’une des plus prolifiques au monde. Messieurs Burgess et Leigh lui ont donné ses lettres de noblesse en 1862 en ajoutant des motifs complexes à la vaisselle produite.

Burleigh s’est aussi fait connaître par un type d’impression appelé transfert sous glaçure, extraordinaire technique d’artisanat qui tranche avec la lithographie plus facile et meilleure marché. La grande maison Burleigh est toujours aussi dynamique et collabore avec des entreprises de renom comme Ralph Lauren pour sa collection de vaisselle Spring 2020.

Christofle

C’est à Paris, en 1830 que Charles Christofle fonde la société du même nom. Il achète les brevets d’argenture et de dorure par électrolyse en 1842 et l’aventure de l'orfèvrerie Christofle commence. Plus solides et moins nocives que les techniques traditionnelles, l’argenture et la dorure électrolytiques permettent de fabriquer des objets de table et d’apparat absolument magnifiques, authentifiés par un poinçon d’Etat ou de garantie et le poinçon de fabricant.

Christofle, c’est l’excellence et la créativité au service des arts de la table, de la bijouterie et de la décoration, un fleuron du luxe français qui investit dans l’avenir de l’intelligence artificielle et de l’innovation digitale.

sans titre 38

Citizen

La manufacture Citizen s’inscrit dans une grande histoire horlogère qui débute dans les années 20 à Tokyo, au Japon. Son maire Goto San veut que chaque citoyen japonais puisse acquérir une montre. En 1924, apparaît alors la première montre de poche portant le nom de Citizen. En 1956, Citizen assoit sa réputation avec la première montre anti-chocs, la Parashock lâchée du troisième étage d’un immeuble sans subir de dégâts. En 1966, Citizen sort une montre électronique et ouvre la voie aux mouvements à quartz. La grande innovation date de 1995 avec la célèbre exclusivité Eco-Drive, un mouvement basé sur un calibre électronique capable d’utiliser n’importe quelle source lumineuse pour se recharger. Aujourd’hui, Citizen est une marque horlogère mondialement connue.

sans titre 39
sans titre 76

Comptoir de Famille

C’est l’histoire d’un frère et d’une sœur qui partagent la passion pour les objets et intérieurs d’autrefois. Ensemble, ils créent la société Prim’Style en 1980, en Isère. C’est en 1992 que Comptoir de Famille voit le jour avec un ADN affirmé : un concept basé sur les meubles, objets et linge de maison qui évoque la douceur de vivre des maisons de famille et des maisons de campagne. Ainsi, toutes les gammes de l'enseigne sont empreintes de l’esprit brocante, du meuble de cuisine “bistrot” à la bougie nommée “pomme cuite”.

Aujourd’hui encore, Comptoir de Famille s’inspire des traditions pour proposer des collections chargées d’émotions et de souvenirs d’enfance.

Cristalleries de Portieux

Cette grande maison existe depuis 1705. A l’origine, dans les Vosges, François Magnien crée une verrerie en bord de rivière et en lisière de forêt qui fournissent combustible et salin nécessaires à la fabrication du verre.

En 1872, la manufacture acquiert une renommée internationale et une clientèle de prestige. L’année 1981 a été une année charnière où la grande maison fragilisée intègre un groupe avec des fleurons comme la faïencerie de St Clément - Lunéville.

Aujourd'hui, riche de plus de trois siècles de tradition, les Cristalleries de Portieux insufflent la magie du geste ancestral des maîtres-verriers aux techniques les plus exigeantes de la création contemporaine.

Delft

Dès le début du XVIIè siècle, les manufactures de faïence de Delft, en Hollande, sont réputées pour la production de ce qui est appelé de manière erronée, la Hollants Porcelyn. C’est une céramique très fine mais opaque qui est, en réalité, de la faïence et non de la porcelaine car les céramistes ne disposent pas de kaolin nécessaire à la production de véritable porcelaine. Des relations commerciales sont établies avec la Chine, ce qui amène par imitation ce fameux bleu de Delft que l’on retrouve en motifs déclinés sur les faïences du même nom. Les caractéristiques stylistiques sont la brillance, le lissage de la surface par vitrification, les décors peints à la main à partir d’un calque à petits trous appelé poncif et bien sûr, le bleu et toutes ses nuances. Plus de 400 ans après, cette faïence est toujours prisée et produite par la manufacture Royal Delft.

Emsa

En 1949, Franz Wulf fonde l'usine de produits plastiques Franz Wulf & Co qui deviendra Emsa. Depuis plus de 70 ans, la marque est l'alliance réussie de la qualité, de la durabilité et de la responsabilité envers l’homme et l'environnement. Emsa utilise des matières premières certifiées dans des unités de production écoénergétiques et emploie plus de mille salariés dans le Monde.

Depuis 2016, la marque a intégré le grand groupe français SEB sans jamais se départir de sa philosophie originelle : le sentiment d’être chez soi, à la maison comme en déplacement.

Ercuis


C’est en 1867 que le jeune curé d’Ercuis dans l’Oise, crée une fabrique d’orfèvrerie religieuse. Émaux en relief, argenture et dorure par électrolyse font la renommée de cette entreprise qui devient une véritable cité ouvrière dédiée à ce savoir-faire. Le poinçon Centaure devient le symbole de cette belle marque Ercuis, orfèvrerie de luxe. Fournisseur officiel de la Marine Nationale, de l’Orient Express, de la Compagnie Générale Transatlantique, de grandes compagnies aériennes et de bien d’autres fleurons, la maison Ercuis a équipé des paquebots comme le France et le Normandie. En 2015, cette prestigieuse entreprise française est rachetée par le groupe de luxe italien Sambonet Paderno et regroupe les plus belles marques d’orfèvrerie et de porcelaine comme Raynaud.


Faïencerie de Gien

La Faïencerie de Gien est fondée en 1821. Très tôt, la Manufacture, forte d’une créativité prolifique, collabore avec des artistes, des peintres, des graveurs.

Ses productions sont récompensées par de nombreux prix et par une montée en gamme avec des services personnalisés aux armes des grandes familles d’Europe. Dans les années 70-80, son activité est malmenée par une concurrence européenne qui inonde le marché de produits bas de gamme. A la fin du XXè siècle, la Faïencerie de Gien connaît un renouveau en proposant des pièces uniques, numérotées, à tirage limité et en créant un musée. En 2014, la grande Maison est reprise par Yves de Talhouët qui la fait entrer dans une dimension internationale et contemporaine : elle est désormais labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant et est membre du prestigieux Comité Colbert regroupant les grandes marques françaises du luxe.

sans titre 62

Faïencerie de Lunéville-Saint-Clément

C’est en 1711, en Lorraine que la Faïencerie de Lunéville est créée. Elle devient très vite une Manufacture Royale, reconnue au-delà des frontières pour la finesse inégalée de son travail. Elle fournit les cours d’Allemagne, de Pologne et d’Italie. Cette renommée induit l’ouverture d’une seconde manufacture à St Clément et l’histoire de la Faïencerie de Lunéville-Saint-Clément peut commencer.

Visionnaires et réactifs, les dirigeants décident d’adopter la technique de décoration par transfert, les fours de cuisson de la faïence devenant trop coûteux. En 1892, la bannière K&G (Keller et Guérin) réunit les deux manufactures. En 1978, l’expansion continue avec le rachat de la faïencerie de Sarreguemines. En 2006, les trois fleurons intègrent Terres d’Est (Faiences et Cristal Fins) qui regroupent les faïenceries et cristalleries lorraines.

sans titre 63

Hutschenreuther

Hustchenreuther est le nom d’une famille allemande qui a créé une fabrique de porcelaine dans le nord de la Bavière, en 1814.

A partir de 1860, la marque produit des porcelaines peintes à la main et dorées.  

En 1969, le porcelainier s’agrandit et se développe à l’international. En 2000, la société est rachetée par Rosenthal, prestigieux nom de la porcelaine allemande.

Depuis 2009, la marque au lion devient la propriété d’un groupe industriel italien Sambonet Paderno Industrie spécialisé dans les Arts de la table et rassemblant des fleurons comme Rosenthal, Raynaud (porcelaine de Limoges) et Ercuis orfèvrerie. La marque originelle Hutschenreuther perdure ainsi dans le paysage porcelainier haut de gamme.

Jacksons of Piccadilly

Jacksons of Piccadilly est une maison de thé londonienne fondée en 1700. 

Robert Jackson décide d’ouvrir un établissement grossiste et détaillant de thé et autres produits fins, une épicerie de luxe dans le quartier de Piccadilly.

En 1815, Jacksons assoit sa réputation en vendant directement des thés prémélangés, ce qui est nouveau car les gens mélangent eux-mêmes leurs thés à la maison. Fort de plusieurs mandats royaux, l’empire commercial des Jacksons s’étend aux XIXè et XXè siècles. Aujourd'hui, cette marque appartient au groupe Twinings and Company Limited.

Japy

Tout commence en 1771 quand Frédéric Japy, apprenti horloger, fonde sa fabrique avec la volonté de mécaniser au maximum le processus de production en intégrant dix nouveaux brevets d’invention dans son atelier. En 1806, la société Japy compte 500 ouvriers et la production se diversifie dans la serrurerie, la production d’ustensiles en fer battu et la fabrication de vis. La fin du XIXè siècle marque l’âge d’or des Japy qui se diversifient encore en rachetant le brevet des machines à écrire Remington-Scholes aux Américains. En manque d’innovation, les années 30 sont synonyme de démantèlement jusqu’au déclin ultime en 1979, année où la dernière société familiale de Japy est liquidée. La dynastie Japy aura duré plus de 200 ans et employé jusqu’à 5000 ouvriers répartis dans neuf usines.

Jaz

C’est en 1919 que la marque de réveils Jaz voit le jour. Son premier modèle, le Classic, est une vraie révolution car son timbre est usiné de façon à mettre une fréquence voisine du Ré musical. La légende Jaz est née avec cette fameuse sonnerie cristalline. Sous l’occupation allemande, la musique de jazz est suspecte, jugée pro américaine, la marque contourne donc la censure en ajoutant un logo d’oiseau jaseur sur ses produits. Des années 50 aux années 70, c’est l’âge d’or du réveil et des jaseurs. Jaz est leader en France et exporte 20% de son catalogue. En 1983, la marque traverse l’Atlantique avec succès. De nos jours, même si Jaz a subi la concurrence asiatique, l’aventure continue avec des produits d’une grande qualité.

La Rochère

Fondée en 1475 par Simon de Thysac, la Verrerie de La Rochère est la plus ancienne verrerie en activité en France et sûrement, l’une des plus anciennes au Monde. Du début XVIIIè jusqu’en 1810, la société Ernest Massey exploite la verrerie en produisant de la gobeleterie (verres à boire, carafes, salières, fioles, bocaux…). 

En 1859, François-Xavier Fouillot acquiert la nouvelle verrerie qui sera, pour la première fois de son histoire, dirigée par des négociants et non une famille historique du verre. Son descendant Antoine Giraud en est l’actuel dirigeant. 

Depuis l’arrivée de la famille Fouillot, la Verrerie de La Rochère fabrique également des dalles et tuiles de verre dont elle s’est fait une spécialité.

La Verrerie de Biot

C’est en 1956 que la Verrerie de Biot est fondée à Biot, sur la Côte d’Azur. Elle met au point le fameux verre à bulles connu aujourd’hui sous le nom de verre de Biot.

L’entreprise met au point la technique et conçoit la machine qui permet de répartir harmonieusement la poudre de bicarbonate de soude sur la poste, c’est-à-dire sur une boule de verre chaud en cours de mise en forme. Les bulles étaient jusqu’alors considérées comme un défaut du verre mal affiné, mais la « Verrerie de Biot » les transforme en procédé de décoration en créant volontairement dans la masse de verre des bulles gazeuses. Ayant fait d’un défaut une marque de fabrique, l’entreprise propose aujourd’hui, une gamme complète d’articles en verre pour les Arts de la table.

Létang Fils


En 1832, Jean-Baptiste Létang crée un atelier de mouliste à l’enseigne “Aux armes de Bretagne”, à Paris. Cet ouvrier très qualifié commence par livrer des moules en fer étamé aux chocolatiers. En 1891, Létang Fils qui a bien prospéré, achète un immeuble au 108 rue Vieille du Temple, adresse gravée sur les moules de renom.

En 1922, l’entreprise compte 250 employés, ouvre un dépôt à Bruxelles, Rotterdam et Turin. En 1934, c’est l’adoption du sceau ovale qui estampille encore de nos jours, les productions de la grande maison. Le stock de matrices est évalué à 12000 modèles en 1964 !

En 1999, la société Létang Fils rejoint le berceau familial en Bretagne, dans le Finistère sud. Finesse et robustesse des moules et empreintes font la réputation de cet établissement repris en 2018, avec un slogan toujours d’actualité : Létang Fils, orfèvre en la matière.


Le Tanneur

En 1898, Bonnardel, artisan maroquinier visionnaire et Bonnex, tanneur au talent exceptionnel s’associent pour créer une société de maroquinerie. Ce sera Le Tanneur. Dès 1900, ils se distinguent avec Le Sans Couture, un porte-monnaie devenu l’icône de la marque et toujours produit, qui remporte le prix d’argent à L’Exposition Universelle. En 1914, Le Tanneur équipe les poilus de la Grande Guerre, en guêtres. En 1955, Le Tanneur part sur les routes pour une grande campagne publicitaire avec distribution de plus d’un million de catalogues.

En 1978, la “madeleine de Proust” des écoliers voit le jour avec le fameux cartable Tann’s. Le Tanneur poursuit son expansion internationale depuis lors avec notamment, la Russie, la Chine et le Moyen-Orient et plus de 120 ans après sa création, la grande Maison brille toujours par son savoir-faire.

Lip

Emmanuel Lipmann crée un atelier d’horlogerie en 1867. L’entreprise familiale évolue rapidement. En 1898, le successeur Lipmann demande à Pierre et Marie Curie de trouver une matière permettant de lire l’heure dans le noir. Ils ont découvert le radium et inventent donc pour Lip, les cadres phosphorescents. 

La troisième génération, Fred Lip rejoint l’entreprise familiale à Besançon et fait de Lip SA, le premier horloger de France. En 1954, l’entreprise compte 1500 employés, produit 300 000 montres par an. L’aventure de l’innovation, du design et de la belle ouvrage selon Lip est symbolisée par la fameuse Nautic-ski, première montre française réellement étanche à 200 mètres qui a accompagné le navigateur Eric Tabarly dans le monde entier pour écrire sa légende.

L’avenir de Lip se dessine toujours à Besançon, haut lieu de l’industrie horlogère.

Luminarc

Luminarc, c’est le nom de la péniche achetée en 1939 par le verrier Jacques Durand qui sert à acheminer le sable et la silice nécessaires à la fabrication du verre. En 1958, tout change avec la découverte de l’opale et l’entreprise verrière décide d’attribuer un nom de marque à chaque procédé de fabrication : le verre transparent sera Luminarc et l’opale (opaque blanc) sera Arcopal, distinction qui perdurera jusque dans les années 2000, période à partir de laquelle Luminarc deviendra l’identité de la marque couvrant toutes les formes et matières. Résistance, modernité, marketing inventif et partenariats célèbres, Luminarc, c’est le verre populaire et décliné pour la moutarde Maille, Coca-Cola et Perrier qui devient une multinationale en 1998 et un fleuron du groupe mondial actuel Arc International.

Maison Berger Paris

L‘histoire de la maison Berger a plus de 120 ans et est symbolisée par l’heureuse transition d’une lampe passée d’objet à icône, du statut de purificateur d’atmosphère à celui de créateur d’ambiance. A l’origine, Maurice Berger préparateur en pharmacie souhaitait purifier l’air des salles d’hôpitaux. Son procédé innovant de diffusion par catalyse fait plus que masquer les odeurs, il les détruit. La lampe Berger devient une création française unique brevetée. Maison Berger Paris c’est aujourd’hui 150 collaborateurs, 800 000 lampes vendues par an, 5 millions de litres de parfum diffusés chaque année, 7000 points de vente dans 50 pays.

Marcel Franck

Au début du XXè siècle, la société Marcel Franck, créée à Paris en 1882, fournissait ses vaporisateurs à des parfumeurs comme Molinard, Worth ou d’Orsay et ses montures à des cristalliers comme Baccarat, Saint Louis, Gallé et Lalique.

La marque était connue à Paris comme à New York pour ses flacons et vaporisateurs luxueux vendus aux particuliers. Très dynamique jusqu’en 1970, Marcel Franck n’a pas pu résister à l’industrialisation croissante et à la concurrence des pompes de grandes séries et des vaporisateurs standards. Elle a cessé son activité en 2001 pour renaître en 2011, sur le créneau de la parfumerie d’exception et des éditions limitées de luxe. Nouvelles techniques, nouveaux matériaux, Marcel Franck est toujours une signature incontournable.

Melitta

En 1908, une allemande Melitta Bentz voulant filtrer son café avec un pot perforé de petits trous, décide de couvrir le fond de celui-ci avec un papier buvard pris dans un cahier de son fils. C’est l’invention du premier filtre à café, le modèle est déposé à Berlin donnant lieu à la saga de la famille Bentz et de la marque Melitta.

La diversification des activités et l’expansion mondiale font de Melitta un leader sur le marché des cafetières et bouilloires. Elle se différencie d’un marché très concurrentiel par une offre très complète qui exclut délibérément les capsules de café. Cafetières, mousseuses à lait, filtres multiples sont plus que jamais la marque de fabrique d’excellence de Melitta.

N.K. Paris

Léon Nicolas et Charles Keller s’associent en 1904 pour créer la manufacture N.K. Paris, au 23 rue de l’Atlas dans le 19è arrondissement de Paris. Celle-ci fabrique des jeux et jouets en bois, se spécialise en tabletterie et cartonnage mais réalise également des modèles précieux de jeux de société avec des illustrations très soignées : Nain Jaune, Loto, puzzles, jeux de pêche, jeux magnétiques, jeux de construction, coffrets de jeux.

N.K. Paris sera racheté par la société G. Bonnet en 1925 et devient alors GB NK Atlas poursuivant ainsi une tradition de fabrication luxueuse de jeux et jouets, devenus des objets de collection.

Nomar

En 1974, Francis Staub fonde une petite société de cocottes en fonte dans le Haut-Rhin. Très vite, il rachète la Céramique Culinaire de France puis l’entreprise de fonderie et d’émaillage Nomar, fondée dans l'entre-deux-guerres près de Saint-Etienne. 

La fonderie Nomar a produit jusqu’à sa fermeture en 2016, des cocottes et autres objets de cuisine en fonte, émail et porcelaine à feu de grande qualité et durabilité.


Revol

1768 marque l’ouverture du premier atelier de faïence Revol près de Lyon. Au tournant du XXè siècle, c’est toujours la famille Revol qui tient les rênes de la faïencerie. Elle modernise sa production en coulant la céramique dans des moules avec 20 ans d’avance sur la concurrence. La rencontre décisive avec Paul Ricard assure la renommée de Revol qui dès 1936, produit le fameux pichet qui retient les glaçons pour refroidir l’eau “mais pas trop” (comme l’avait dessiné et expliqué Paul Ricard). Le pichet jaune Ricard est un collector, c’est un coup de maître et Revol signe son coup de génie dans les années 2000, avec le gobelet de porcelaine aspect froissé pour son plus gros client qui ne veut plus des déchets de gobelets de plastique dans son entreprise. La tasse est aussi une pièce de collection, comme toutes les productions visionnaires de Revol.

Royal Boch Belgium

Royal Boch a terminé son incroyable histoire entrepreneuriale en avril 2011.

C’était la dernière faïencerie en activité en Belgique. Créée en 1841 par la famille Boch, la Faïencerie de la Louvière connaît une activité florissante pendant près d’un siècle. Sa création de vaisselle et d’objets en faïence est internationalement réputée.

Aujourd’hui, en lieu et place des sites de production Royal Boch, il y a un musée, le centre Keramis inauguré en 2015. Le magnifique travail et les collaborations prolifiques de la Manufacture y sont célébrés à travers l’exposition de pièces exceptionnelles de beauté et de qualité.

Scheurich Keramik West Germany

Cette manufacture de céramique allemande s’est distinguée essentiellement dans les années 50 à 70, époque pendant laquelle plus de 60 studios et manufactures allemands ont créé des pièces décoratives en céramique. Cette abondante production était surtout obtenue par moulage et les pièces étaient ensuite émaillées individuellement. Scheurich s’est beaucoup exporté aux Etats-Unis, Royaume Uni, Australie et Nouvelle Zélande. Les exportations vers la France et l’Italie ont été plus réduites, contrées par les productions massives de centres comme Vallauris ou Accolay et par un goût différent du public. Cette limitation rend les exemplaires numérotés et estampillés Scheurich assez rares et les collectionneurs sont nombreux.

Villeroy & Boch

En 1748, François Boch et ses fils se lancent dans la fabrication de vaisselle en céramique. Le Luxembourg étant leur plus gros marché, ils sont autorisés à fonder une faïencerie qui devient Manufacture Impériale et Royale. La saga Villeroy & Boch est née. C’est la consécration avec la 3è génération qui innove avec une faïence d’un blanc lumineux et très résistante comparable à la porcelaine mais meilleure marché et donc, accessible àu grand public. S’ensuivent les marchés de la céramique sanitaire, des commandes d’Etat. En 1959, c’est l’invention de la vitro-porcelaine robuste et résistante aux rayures. Les années 70 marquent l'internationalisation et l’expansion du groupe Villeroy & Boch. Réactivité, diversification, innovation caractérisent la grande Maison et en 1990, c’est l’entrée en bourse. En 2015, le TitanCeram voit le jour pour fabriquer des lavabos très design mais aussi très robustes. En 2018, Villeroy & Boch a fêté ses 270 ans.

Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide
Expédition sous 24h
Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Qualité emballage
Objets protégés

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,